Résultats / Agenda

Submit to FacebookSubmit to Google PlusSubmit to Twitter

LOGO OFFICIEL RHBC

 

 En 1989, Jean-Luc Cadorel est élu président, il sera entraîneur et membre très actif de la section. Les effectifs vont passer de 70 à 102 licenciés à la saison 92-93, avec des équipes seniors filles et garçons, cadets et école de hand.

C’est également en 1992, que les dirigeants décident de quitter le SAR omnisport pour créer le ROCHEFORT HANDBALL CLUB, prenant ainsi son indépendance administrative et sportive.

Au fil des saisons les effectifs sont en constante progression, des équipes dans chaque catégorie et en 1993/94 les deux équipes seniors accèdent au niveau régional, puis en préfédérale la saison suivante pour les féminines. L’arrivée de l’entraîneur Pierre-Yves Bouchon et de quelques filles de La Rochelle y a contribué.

C’est en 1997 que les féminines accéderont pour la première fois en championnat de France Nationale 2. La mairie accorde le changement de salle et le club passe du gymnase Delpeix (près du collège Grimaux) à la salle du Polygone, pour ne plus jamais la quitter. La saison fut compliquée pour l’entraîneur Ludovic Primas (et président) et ses Demoiselles de Rochefort, mais il a apporté beaucoup d’enseignement. Il y aura une autre remontée en N2 mais qui se soldera par une nouvelle descente par manque d’effectif.

En septembre 1999, l’arrivée d’Odile Pilleux au sein de l’équipe technique, puis en 2001 la création du poste d’emploi jeune de Rodolphe Stepho (toujours salarié à temps plein depuis 16 ans maintenant) ont favorisé le développement du club. Le travail de formation sur les jeunes est devenu une des priorités du club. Il peut d’ailleurs se targuer d’avoir quelques jeunes talents du handball qui évoluent dorénavant en championnat de France, comme Dalila Abdesselam, Emilie Catrou, Thomas Dupuy, et sans oublier notre championne du monde Béatrice Edwige.                                                                                                                                                                              

Et en 2002, Annie Gauduchon, la présidente est heureuse car elle voit ses deux équipes fanions accéder au niveau supérieur. Les filles assurent leur retour en N3 et ce pour deux ans. Elles viennent à nouveau de retrouver le haut niveau pour cette saison 2017-2108.

Les seniors garçons quant à eux ont pu évoluer en prénationale plusieurs années et l’objectif est d’y retourner et chaque catégorie est représentée en championnat.

Les moins de 18 ans filles ont également connu le championnat de France en 2011-2012.

En 2012, le projet de convention pour la création de l’entente Territoire Atlantique a été concrétisé avec le club d’Aunis en catégorie moins de 18 ans garçons, une première dans l’histoire des clubs. Ils ont tenu le haut niveau durant 5 années pour une belle aventure sportive, avec notamment une cinquième place en championnat de France.

Les effectifs oscillent maintenant autour des 240 licenciés

Le club est labellisé pour son école de handball. Et une section loisir a été créée en 1999. Il travaille sur l’école d’arbitrage.

Autres moments forts dans la vie du ROCHEFORT HANDBALL CLUB :

-        Création du centre départemental d’entraînement et de formation en 2003 au lycée Merleau Ponty

-        Organisation tournoi D2 en septembre 2007, avec l’équipe espagnole de Torrelavegua

-        Les rencontres parents – enfants

-        Déplacements à Bercy et sur de grandes rencontres

-        12 ans de Sandball à Fouras, sans compter les tournois pour les jeunes

-        et depuis deux ans la soirée Hand Fluo.

Aujourd’hui, le Rochefort Handball Club fait parti intégrante du tissu sportif de la ville de Rochefort, mais également de la ligue Nouvelle Aquitaine de Handball, et du Comité Départemental de Hand Ball. Il présente des équipes dans toutes les catégories, et à tous les niveaux.

Ses 3 salariés contribuent largement au développement du club et à son évolution technique.
Le conseil d’administration comprend 16 personnes à ce jour

Le ROCHEFORT HANDBALL CLUB ne serait rien sans tous ses bénévoles, dirigeants, entraîneurs, accompagnateurs, qui font sa force.

La convivialité et l’esprit familial du club doivent toujours rester présents à tous les niveaux.

 Sa devise : Jouer sérieux sans se prendre au sérieux.